Trani (Pouilles): que voir

post-title

Que voir à Trani, itinéraire comprenant les principaux monuments et lieux d'intérêt, notamment le château souabe, la cathédrale romane, l'église d'Ognissanti et le musée des calèches.


Informations touristiques

Situé dans la province de Bari, dont il est à 42 km, Trani est né entre le IIIe et le IVe siècle et s'est développé suite à la destruction de Canosa au IXe siècle.

Les activités maritimes de la ville ont trouvé un nouvel élan sous la domination byzantine et normande, par la suite, de manière plus importante, sous la domination souabe.


La partie la plus ancienne de Trani se développe sur une petite péninsule et se caractérise par le tissu urbain normand typique avec une structure en chevrons.

Dans l'église romane de San Giacomo se trouve un remarquable portail sculpté.

Le château souabe se présente avec un imposant volume quadrangulaire, construit pour le compte de Frédéric II entre 1233 et 1249, après quoi des modifications ont été apportées.


Que voir

La cathédrale, qui est l'un des plus grands exemples du style roman des Pouilles, est formée par l'hypogée de San Leucio, datant du VIIe siècle, par la crypte de San Nicola du XIIe siècle, par l'église de Santa Maria della Scala, du VIIe siècle, et de l'église supérieure.

La façade comprend une rosace et un portail remarquable avec une porte en bronze réalisée par le maître Barisano da Trani en 1179.

Le clocher, haut de 59 mètres, est surmonté d'un grand arc, les trois absides saillantes sont également très intéressantes.


L'intérieur à trois nefs a une entrée pour accéder à la crypte de San Nicola, caractérisée par 28 colonnes de marbre.

À proximité se trouve l'épiscope, où le musée diocésain est installé, y compris un lapidaire où diverses pièces architecturales et sculptures sont préservées.

Lectures recommandées
  • Trani (Pouilles): que voir
  • Pouilles: excursions d'une journée le dimanche
  • Manfredonia (Pouilles): que voir
  • Vieste (Pouilles): que voir
  • Altamura (Pouilles): que voir

Le Palazzo Caccetta du XVe siècle ressemble à un imposant bâtiment de style gothique tardif, développé autour de la cour à portiques de forme quadrangulaire.

L'église d'Ognissanti, datant de la première moitié du XIIe siècle, se caractérise par un double portique soutenu par des colonnes, avec chapiteaux et voûtes croisées en guise de couverture, qui constitue l'antichambre des trois remarquables portails sculptés.

Dans le musée des calèches, installé au Palazzo Antonacci, il est possible d'admirer une quarantaine de calèches.

L’église de San Francesco, datant de la fin du XIIe siècle, est un exemple intéressant d’un édifice sacré en forme de dôme en axe, tandis que celui de Sant’Andrea, construit en l'an 1000, a un plan central et un dôme hémisphérique.

2019 ITALIE LES POUILLES BARI TRANI BARLETTA (Septembre 2020)


Étiquettes: Pouilles
Top